Archives pour la catégorie Sports

CAN 2015 : La RDCongo qualifiée « en seconde session »

CAN 2015 : La RD Congo qualifiée

Le suspense aura duré jusqu’au bout. Finalement la RD Congo obtient le dernier ticket après avoir été repêchée comme meilleure 3e de l’ensemble des groupes. Après le nul de 2-2 imposé par l’Afrique du Sud au Nigeria, la seule nation qui pouvait barrer la route à la RDC était l’Egypte. Mais sa défaite 1-2 devant la Tunisie, a arrangé les affaires des léopards qui se sont vu automatiquement qualifiés avec 9 points. Un grand soulagement pour l’ensemble de la population congolaise qui du nord au sud, de l’est à l’ouest, est sorti  dans la rue pour acclamer cette qualification sur le fil. Nous-y reviendrons !

Liste des 16 pays qualifiés
Guinée Equatoriale (organisateur), Afrique du Sud, Congo, Algérie, Mali, Burkina Faso, Gabon, Cameroun, Côte d’Ivoire, Ghana, Guinée, Cap Vert, Zambie, Tunisie, Sénégal et RDCongo !


Source : LéopardsFoot.Com

Publicités

Foot : « Si Vita Club restait loin de l’aura politique »

De Faustin BOSENGE LOKASOLA (Doctorant au Wits School of Governance, Johannesburg / RSA)

La dernière fois que les Léopards participaient à une phase finale de la coupe d’Afrique en Egypte, alors que le Onze national congolais menait à la mi-temps face aux Egyptiens, le commentateur de la RTNC François Kabulo eut à commettre l’imprudence de dire quelque chose du genre : « … si les Léopards gagnaient ce match, la victoire devait être dédiée au …… ». C’était suffisant pour que la deuxième partie de la rencontre bascule totalement en défaveur des Léopards qui furent ainsi battus.

Florent Ibenge, sélectionneur des Léopards et de l'AS V-Club (Ph. La Voix du Nord)
Florent Ibenge, sélectionneur des Léopards et de l’AS V-Club (Ph. La Voix du Nord)

Après la victoire des Léopards locaux leur ayant permis de remporter la première édition du CHAN face aux redoutables Ghanéens en Cote d’Ivoire, Santos Mutubile, alors sélectionneur national, avait déclaré qu’il lui arrivait de mobiliser sa voiture personnelle pour aller acheter du manioc et du poisson de mer à Djakarta à Matonge afin de nourrir les joueurs. En ce moment-là, les kabilistes ne savaient pas qu’il y avait une équipe nationale qu’il faillait entretenir. Mais il a suffi que celle-ci gagne le CHAN pour qu’ils se hâtent dans tout ce qu’ils savent faire le mieux, c’est-à-dire de la récupération politicienne, en s’affichant avec les heureux vainqueurs et en leur distribuant des jeeps. Depuis lors, les Léopards locaux ont perdu le chemin du succès. Le raisonnement est également valable pour une équipe de Mazembe qui, depuis qu’elle s’était mise à accuser de plus en plus un visage kabiliste et à promettre de « dédier cette victoire au ….. », les braves Corbeaux n’ont cessé de descendre des marches de l’échelle du football africain.

Commentant, à quelques heures de la rencontre de ce 26 octobre 2014, un article de Radio Okapi, sur les déclarations de soutien du Ministre Lambert Mende et la rencontre entre Vita Club et le Président de l’Assemblée Aubine Minaku, deux hérauts du kabilisme, nous avions affirmé en substance que Vita Club a commis la grosse erreur de s’afficher, à la veille de la finale aller, avec le pouvoir en place au risque d’endosser son aura négatif et de se départir ainsi des « vibrations positives » d’une frange majoritaire du peuple congolais. Nous avions également relevé que si les Léopards avaient osé porter la vareuse-drapeau national à Abidjan, ils allaient perdre leur dernier match contre les Eléphants. Nous avions conclu que c’était difficile à croire et que c’était-là une vérité mystique.

vitaClub
L’ancienne sélection de l’AS V-Club de Kinshasa (Ph. Tiers)

En effet, lorsque les kabilistes se lancent ainsi dans la pure récupération politicienne, ils coupent automatiquement nos équipes des énergies positives du peuple congolais au regard de certaines considérations spirituelles liées aussi bien à la manière peu honnête dont ils confisquent l’imperium national qu’à l’amertume que cette situation génère dans le chef des millions des Congolais. C’est une réalité que les dirigeants sportifs congolais doivent prendre en compte pour éviter de continuer à aligner des défaites souvent inattendues comme celles enregistrées contre le Sénégal et le Cameroun à Lubumbashi, ainsi que ce lourd nul de Vita Club contre Sétif au « Nécropole » pour ne citer que ces trois rencontres. Ce n’est pas un fait du hasard que les équipes congolaises perdent souvent face à des adversaires quelles dominent.

Comme la règle d’or dans notre pays est de toujours occulter la vérité au lieu plutôt de l’exploiter, mon intervention a tout simplement été censurée par le site de Radio Okapi. Voilà qu’une équipe de Vita Club qui n’a encaissé que quatre buts en sept matchs de ligue de champion notamment contre des adversaires aussi coriaces que Canon Pillar, Kaizer Chief, Zamalek, Hallali etc., devient subitement un passoire contre une très prenable équipe de Sétif à Tata Raphael surnommé à juste titre le « Nécrople » des équipes visiteuses.

Ce qui reste maintenant à faire pour les dirigeants de Vita Club, c’est d’éviter de se prêter inutilement à une logique d’une éhontée récupération politicienne qui ne leur profite à rien. Vita Club est arrivé à ce niveau de la compétition par ses propres efforts hormis quelques interventions personnelles du Gouverneur Kimbuta. Vita Club est capable d’aller battre Sétif en Algérie si et seulement si elle se défait de l’aura négatif des kabilistes en se tenant bien loin d’eux les quelques jours qui nous séparent de la finale retour.

Faustin BOSENGE LOKASOLA

Emotion et indignation après la mort du footbaleur Camérounais Albert Ebossé en Algérie

RDC – Rwanda :Taddy Etekiama vs « Dady Birori », un cas de double nationalité ?

Une personne, deux identités, deux passeports. Le feuilleton commence dans le football. L’attaquant congolais (ou Rwandais, ça dépend) de l’AS Vita Club de Kinshasa est la pierre d’échappement qui coute la défaite aux Amavubi du Rwanda. Le Congo a posé une réclamation auprès de la CAF après sa victoire face au Rwanda (2-0, le 20 juillet 2014) à propos du Rwandais Dady Birori qui est aussi le RDCongolais Taddy Etekiama.

Agiti Taddy Etekiama alias Dady Birori.
Agiti Taddy Etekiama alias Dady Birori. (Ph. AFP)

« Je suis né à Kinshasa. J’ai quitté Kinshasa à l’âge de 6 ans, pour suivre mon père dans l’Est de la RDC. Puis, à cause de la guerre civile, j’ai fui au Rwanda. J’y ai obtenu un passeport et je joue pour le Rwanda depuis 2009. J’ai également un passeport congolais. Je pense que si une erreur a été faite, c’est au niveau administratif au Rwanda », a fait savoir à l’attaquant Rwando-RDCongolais de l’AS Vita Club de Kinshasa.

Erreur administrative ? L’article 10 de la Constitution de la RDC promulguée le 16 février 2006 prévoit que « La nationalité congolaise est une et exclusive. Elle ne peut être détenue concurremment avec aucune autre ». Etakiama avait-il renoncé à la nationalité congolaise en adoptant la Rwandaise ? L’article 1er de la loi de 2004 relative à la nationalité congolaise était déjà clair: « La nationalité congolaise est une et exclusive. Elle ne peut être détenue concurremment avec une autre nationalité. »[1]. Ces dispositions ont été introduites à l’époque du régime Mobutiste, la loi du 29 juin 1981 sur la nationalité zaïroise disposait que « La nationalité zaïroise est une et exclusive. Ce principe est affirmé à l’article 11 de la Constitution. Il n’est donc pas permis de détenir la nationalité zaïroise concurremment avec toute autre nationalité. »[2]

À l’esprit de ces dispositions, l’attaquant de l’AS Vita Club est Rwandais car il a perdu automatiquement sa nationalité RDcongolaise. Pourtant, « Pour nous, il n’a qu’une seule identité, c’est ‘Etekiama’, explique Jean- Florent Ibenge, entraineur de l’AS V-Club et sélectionneur des Léopards de la RDC. D’ailleurs, à chaque fois que nous recevons une convocation officielle de la fédération rwandaise, c’était à ce nom. S’il joue là-bas [au Rwanda, ndlr] avec une autre identité, c’est l’affaire des rwandais, précise-t-il. »[3] Mais cela pourrait également être celle des égyptiens du Zamalek, adversaires de l’AS Vita Club en Ligue des Champions, et qui pourraient saisir la CAF pour obtenir la disqualification de l’équipe congolaise, même si Florent Ibenge rappelle que son attaquant « n’a joué ni le match aller, ni le match retour. »[4]

Pour rappel, la république du Congo (Congo-Brazza) a saisi le 21 juillet dernier la Confédération africaine de football (CAF) à propos de l’attaquant Dady Birori. Selon la Fecofoot, celui-ci possèderait deux identités et autant de passeports. Sur la feuille de match, il est inscrit que le joueur est né le 12 décembre 1986 à Kinshasa, le numéro de passeport étant le PS023413, établi le 2 septembre 2009. Or, celui qui porte les couleurs de l’AS Vita Club de Kinshasa évoluerait sous une autre identité en RDC, celle d’Agiti Taddy Etekiama, et sa date de naissance est différente (13 décembre 1990).

L'équipe nationale du Rwanda.
L’équipe nationale du Rwanda. (Ph. AFP)

Etekiama a d’ailleurs inscrit sur penalty le but qui a permis à son club de dominer les Soudanais d’Al-Hilal Omdurman (2-1) le 27 juillet dernier, lors de la quatrième journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. Dans le courrier adressé à la CAF, le secrétaire général de la Fecofoot, Badji Mombo Wantete, a demandé à l’institution  de convoquer à son siège du Caire (Égypte) « les deux joueurs prétendument différents pour une confrontation. »

D’après l’article 14 de la loi organique n° 30/2008 du 25/07/2008 portant code de la nationalité Rwandaise, « Tout étranger demandant la naturalisation doit réunir les conditions suivantes : 1° être âgé de dix huit (18) ans au moins et, au moment du dépôt de la demande, avoir légalement sa résidence habituelle au Rwanda depuis cinq (5) ans au moins; étant inclus dans cette période les séjours accomplis à l’étranger soit au service du Rwanda, soit pour études avec l’accord direct ou indirect des autorités rwandaises ; 2° avoir au Rwanda des réalisations à caractère durable ; 3° être de bonne vie et mœurs et n’avoir subi aucune condamnation définitive à une peine d’emprisonnement supérieure ou égale à six (6) mois non assortie de sursis ni de réhabilitation ; 4° respecter la culture rwandaise et faire marque de patriotisme à l’égard de l’État ; 5° ne pas avoir été l’objet d’une mesure non reportée d’expulsion du territoire Rwandais; 6° ne pas faire preuve d’indices d’idéologie du génocide; 7° ne pas constituer une charge pour l’État et la collectivité publique ». L’article 15 de la même loi, stipule que « La Direction Générale rend public le nom de la personne qui introduit la demande de nationalité en vue d’éventuels commentaires. Les modalités d’en informer le public sont prévues par Arrêté Présidentiel. »

Dans ce cas, conformément aux congolaise et Rwandaises, Teddy Etekiame (ou Tagy Birori) est Rwandais, on en discute donc pas ! Qu’en est-il de son identité ? Affaire à dormir débout… Il se fait donc que l’article 15 de la loi organique rwandaise n° 30/2008 du 25/07/2008 n’a pas été scrupuleusement respecté, pour, il se pourrait, implicitement voiler les origines congolaises de l’attaquant des Amavubi évoluant au sein de l’AS Vita Club dans sa ville natale et dans son pays d’origine.

Précisons que pour l’attaquant rwandais né à Kinshasa, Agiti Taddy Etekiama, alias Dady Birori ; a été suspendu par la CAF, qui a également disqualifié le Rwanda des qualifications pour la CAN 2015 au profit du Congo-Brazzaville. À l’autre bout du fil, Etekiama est plutôt calme, même si sa suspension, décidée par la CAF le 11 août dernier, l’affecte particulièrement. « Je ne sais pas combien de temps cela va durer. Pour moi, cette suspension n’est pas justifiée. Je n’ai pas triché. Pour l’instant, j’ai donc juste le droit de m’entraîner avec mon club, mais je m’inquiète quand même pour la suite de ma carrière »[5]. L’homme sera néanmoins absent du Derby RDCongolais AS Vita Club – Tout puissant Mazembe du dimanche 24 août.

by Mc Héritier K. Kapitene – © The Kivu Times – Thursday, August 21, 2014

Lire la suite RDC – Rwanda :Taddy Etekiama vs « Dady Birori », un cas de double nationalité ?

Foot-Ball : Florent Ibenge, nouveau sélectionneur des Léopards – Foot

C’est rarement que la République Démocratique du Congo fait confiance à une compétence locale pour mener au bon port son équipe nationale. Florent Ibenge est cette perle rare sensée de qualifier le pays au grand rendez-vous manqué des Coupes Africaines de Nations depuis près d’une décennie.

Florent Ibenge, sélectionneur des Léopards et de l'AS V-Club (Ph. La Voix du Nord)
Florent Ibenge, sélectionneur des Léopards et de l’AS V-Club (Ph. La Voix du Nord)

L’actuel entraîneur de l’AS Vita Club Florent Ibenge (52 ans), dirigera la RDC lors des qualifications pour la CAN 2015. Le test inaugural de cette compétence locale sera le match face au Cameroun le 6 septembre au stade FKM de Lubumbashi.

« Pourquoi chercher ailleurs ce qu’on a sous la main ? » C’est le raisonnement qu’a tenu à Jeune Afrique Constant Omari, le président de la Fédération Congolaise de Football (FECOFA), mercredi 13 août soir. « Florent Ibenge sera bien le sélectionneur de la RDC. Nous avons décidé de donner sa chance à un entraîneur local, qui fait du très bon travail avec son club, qu’il vient de qualifier pour les demi-finales de la Ligue des Champions. »

Ibenge, qui continuera à entraîner parallèlement l’AS Vita Club, avait signé au printemps dernier un contrat de sélectionneur-adjoint, alors que la Fecofa recevait des candidatures de techniciens pour succéder à Claude Le Roy, parti en juin 2013. « Et nous continuons de recevoir des CV… Ibenge dirigera l’équipe nationale le temps nécessaire », poursuit Omari. Le nouveau sélectionneur des Léopards, qui signera prochainement son contrat de sélectionneur, présente, outre le fait de bien connaître le football congolais et de résider à Kinshasa, l’avantage d’être beaucoup plus accessible financièrement qu’un coach étranger.

Stage-Test dans la capitale du Cuivre

Le nouveau sélectionneur de la RDC, qui communiquera dans quelques jours sa liste pour les matches face au Cameroun (6 septembre) et à la Sierra Leone (10 septembre), retrouvera brièvement son effectif à partir du 1er septembre à Kinshasa. Le stage de préparation aura lieu à Lubumbashi, où les Léopards accueilleront les Lions Indomptables du Cameroun. Constant Omari a également confirmé à Jeune Afrique que le match face au Sierra Leone aura lieu sur terrain neutre au Ghana pour cause de virus Ebola.

Par Alexis Billebault – Jeune Afrique via The Kivu Times

Foot-#Ball : Florent #Ibenge, nouveau sélectionneur des #Léopards #DRC– Foot

C’est rarement que la République Démocratique du Congo fait confiance à une compétence locale pour mener au bon port son équipe nationale. Florent Ibenge est cette perle rare sensée de qualifier le pays au grand rendez-vous manqué des Coupes Africaines de Nations depuis près d’une décennie.

Florent Ibenge, sélectionneur des Léopards et de l'AS V-Club (Ph. La Voix du Nord)
Florent Ibenge, sélectionneur des Léopards et de l’AS V-Club (Ph. La Voix du Nord)

L’actuel entraîneur de l’AS Vita Club Florent Ibenge (52 ans), dirigera la RDC lors des qualifications pour la CAN 2015. Le test inaugural de cette compétence locale sera le match face au Cameroun le 6 septembre au stade FKM de Lubumbashi.

« Pourquoi chercher ailleurs ce qu’on a sous la main ? » C’est le raisonnement qu’a tenu à Jeune Afrique Constant Omari, le président de la Fédération Congolaise de Football (FECOFA), mercredi 13 août soir. « Florent Ibenge sera bien le sélectionneur de la RDC. Nous avons décidé de donner sa chance à un entraîneur local, qui fait du très bon travail avec son club, qu’il vient de qualifier pour les demi-finales de la Ligue des Champions. »

Ibenge, qui continuera à entraîner parallèlement l’AS Vita Club, avait signé au printemps dernier un contrat de sélectionneur-adjoint, alors que la Fecofa recevait des candidatures de techniciens pour succéder à Claude Le Roy, parti en juin 2013. « Et nous continuons de recevoir des CV… Ibenge dirigera l’équipe nationale le temps nécessaire », poursuit Omari. Le nouveau sélectionneur des Léopards, qui signera prochainement son contrat de sélectionneur, présente, outre le fait de bien connaître le football congolais et de résider à Kinshasa, l’avantage d’être beaucoup plus accessible financièrement qu’un coach étranger.

Stage-Test dans la capitale du Cuivre

Le nouveau sélectionneur de la RDC, qui communiquera dans quelques jours sa liste pour les matches face au Cameroun (6 septembre) et à la Sierra Leone (10 septembre), retrouvera brièvement son effectif à partir du 1er septembre à Kinshasa. Le stage de préparation aura lieu à Lubumbashi, où les Léopards accueilleront les Lions Indomptables du Cameroun. Constant Omari a également confirmé à Jeune Afrique que le match face au Sierra Leone aura lieu sur terrain neutre au Ghana pour cause de virus Ebola.

Par Alexis Billebault – Jeune Afrique via The Kivu Times

#Chan 2014 : #Muntbile Santos publie la liste des 26 présélectionnés des léopards locaux

L’entraîneur principal des Léopards locaux de la RDC, Santos Muntubile, a rendu public, jeudi 14 novembre, la liste des vingt-six joueurs présélectionnés pour la phase finale du Championnat national d’Afrique (Chan). Cette compétition se déroulera du 11 janvier au 1er février 2014.

Les Léopards devront débuter les entraînements vendredi 15 novembre pour le tour final du Championnat d’Afrique des nations (Chan) qui se jouera du 11 janvier au 1er février 2014.

Voici la liste des présélectionnés :

Hervé Lomboto (V club)     Bafola Monokumi (V club)     Ebunga Simbi (V club)     Thierry Kasereka(V club)     Lema Mabidi(V club)     Mubele Ndombe(V club)     Luvumbu Nzinga(V club)     Guy Lusadissu(V club)     Ungenda Muselenge Bobo (DCMP)     Bangala Litombo (DCMP)     Mbidi Mavuanga (DCMP)     Kodi Milambo (DCMP)     Mukoko Muyayi (DCMP)     Andy Bikoko (Shark XI)     Bukasa Kalambayi (Shark XI)     Eddy Ngoyi (Shark XI)     Kaninda Tshiny (AS Dragons)     Mavuba Nlandu (AS Dragons)     Yembi Isako (AS Dragons)     Tulengi Sindani (AS Dragons)     Monzele Otey (AS Dragons)     Kabangu Kadima (MK)     Lody Joel (RCK)     Reagan Pembele (Don Bosco)     Kabulo Erick (Don Bosco)     Ilunga Mabila (Don Bosco).

avec Radio Okapi