La Corée du Nord a accompli un pas supplémentaire vers son indépendance stratégique.

la Corée du Nord a lancé le missile balistique à portée intercontinentale « Hwasong-14 »  à 0040 UTC le 4 juillet 2017 vers l’est à partir d’un site près de l’aérodrome Panghyon de Kusong.
L’engin aurait parcouru une distance de 933 km et atteint une altitude de 2802 km avant de tomber en mer du Japon.
Les adversaires de Pyongyang n’ont pu cette fois sous-estimer ou mettre en doute la réussite de cet essai.
Le missile a été lancé de telle sorte qu’il atteigne une certaine altitude afin de tester les techniques de ré-entrée en atmosphère terrestre.
Sans doute par dépit, les militaires US et Sud-coréens se sont contentés de riposter à cet énième essai en imitant ce que les Nord-coréens font depuis longtemps en lançant des dizaines de missiles sol-sol tactiques en pleine mer.
Les poissons et autres créatures marines qui y vivent encore ont du apprécier.
Kim Jong-Un n’en a cure, il possède la bombe à Hydrogène et des vecteurs balistiques capables de la délivrer là où ça peut faire mal:   En péninsule coréenne, au Japon, à Guam, à Taïwan, à Midway, au large des îles Aléoutiennes, en Alaska même où à Hawaï…
Un petit pays sous-développé vient d’atteindre l’indépendance stratégique en narguant ouvertement Washington (cadeau du 04 juillet, fête de l’indépendance des Etats-Unis).

Publicités