Des soldats burundais en patrouille. (Ph. Bobby M./Getty images)

Burundi : L’UE attend des reformes en Droits Humains

burundi-1Lors de sa réunion du mardi 10 janvier, le comité politique et de sécurité (COPS), organe du Conseil des ministres de l’UE réunissant les ambassadeurs des Etats membres chargés de la PESC et de la PSDC, devrait approuver le principe d’une contribution de la « Facilité africaine de paix » à hauteur de 10 millions d’euros à la mission d’observateurs des droits de l’Homme et d’experts militaires de l’Union africaine au Burundi. Cette enveloppe couvre une période de douze mois, du 1er novembre 2016 au 31 octobre 2017, et vise à soutenir le déploiement de la mission et ses activités.

Par ailleurs, le service européen pour l’action extérieure (SEAE) a déploré, vendredi 6 janvier, la décision prise mardi par les autorités burundaises de radier la ligue Iteka, principale organisation de défense des droits de l’Homme au Burundi. Cette « décision ne va pas dans le sens de l’apaisement et de la recherche d’une solution inclusive à la crise que connaît le Burundi. Plus que jamais le Burundi a besoin d’organisations susceptibles de contribuer à la manifestation de la vérité et à la lutte contre l’impunité », a déclaré le porte-parole du SEAE dans un communiqué. Et d’ajouter : « L’Union européenne attend des autorités burundaises qu’elles reviennent sur cette décision et qu’elles assurent la liberté de travailler et la sécurité de la société civile et des défenseurs des droits de l’Homme ».

AGENCE EUROPE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s