Juvent Nduwimana craint pour sa sécurité

Bujumbura News

NDUWIMANA JuventUn plan d’élimination physique avait été conçu contre les bourreaux des trois sœurs italiennes de la paroisse Guido Maria Comforti en vue de supprimer toutes les traces du crime. C’est la déclaration faite par l’agent du service national des renseignements Juvent Nduwimana, qui vient de reconnaitre également avoir été enrôlé dans ce triple meurtre par des hauts gradés des services de sécurité. « C’est moi qui suis parti le premier. Nous avons laissé les tenues policières sur place parce que je portais une culotte à l’intérieur. La situation était devenue suspecte, j’estimais que l’on ne pouvait pas nous payer notre argent. On commençait déjà à appeler deux à deux parmi ceux qui avaient participé à la mission et en revenant nos amis ne nous disaient pas les conclusions des entretiens. J’ai demandé à Mwarabu pourquoi vous ne réclamez pas notre paiement et il m’a dit d’attendre alors qu’il venait juste…

View original post 286 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s