Nord Kivu : Des vrais faux ADF/Nalu tuent à Beni ville

17 morts de plus dont un militaire, c’est le bilan d’une incursion nocturne attribuée aux rebelles ougandais ADF/NALU au nord de la ville de Beni, dans le quartier Ngadi, la nuit du 15 au 16 octobre. La ville observe une journée de deuil.

Rebelles dans l'Est de la RDC (Ph. Tiers)
Rebelles étrangers dans l’Est de la RDC (Ph. Tiers)

C’est aux environs du point kilométrique 9 sur route nationale numéro deux à Ngadi au nord de la troisième ville du Nord-Kivu, à une demi heure de marche du campement FARDC et Monusco de l’aéroport de Mavivi que le drame s’est produit. La surmilitarisée Beni-ville, dans la zone qui a vu tomber le très médiatique colonel Mamadou Ndala en février dernier, là-même dans cette ville où le terrorisme urbain se porte désormais bien au vu et au su de tous, c’est aussi là que des vrais faux ADF/Nalu ont exécuté à coups de machettes, des baïonnettes et des balles près de 20 personnes la luit du 15 au 16 octobre.

« D’après leur mode opératoire, tout porte à croire que ce sont des ADF/Nalu », insinue une autorité militaire.

  • Vous avez dit « ADF/Nalu » ?
  • Je ne crois pas que c’est « Nalu » comme « National Army for liberation of Uganda » car Beni ou Ngadi c’est au Nord Kivu en république démocratique du Congo ! N’est-ce pas mon… Généralissime?
  • Oui, mais… ‘Mode Opératoire’ !
  • [pause] ‘Leur Mode opératoire’ ? Et d’autres opèrent comment ? [silence]

La journée du 16 octobre est déclarée chaumée dans cette ville qui ne cesse de compte ses morts. En signe de compassion aux familles, les corps des victimes seront exposés à l’hôtel de ville de Beni, propose le maire Jean-Edmond Masumbuko Bwanakawa, après ce énième carnage dans la région.

Ces actes on ne peut plus ignobles survienne une semaine après le carnage attribué aux mêmes ADF/Nalu dans cité d’Oïcha et environs à une trentaine de km de la ville de Beni. « Les victimes, dont le plus jeune âgé de quelques mois seulement – avaient été tués avec une extrême brutalité, pour la plupart à l’arme blanche. Trois filles mineures avaient été violées par les assaillants avant d’être décapitées. Le corps mutilé et démembré d’un enfant avaient aussi été retrouvés sur un arbre, dans le village de Musuku« , d’après une source de la société civile. Toutes ses exactions sont ou seraient l’œuvre des milices de l’ADF-Nalu accusé aussi de meurtres, enlèvements et pillages.

La rébellion de l’ADF-Nalu sévit dans la partie nord de la province du Nord-Kivu, frontalière de l’Ouganda, entre le lac Albert et le lac Édouard. Il y a six jours, les populations de May-Moya, Kisiki et Maibo ont vidé leurs villages en direction d’Oïcha (chef-lieu du Territoire de Beni) au sud et d’Eringeti au nord. « Ce qui risque à nouveau de créer un drame humanitaire« , avait estimé Guy Kibira Ndoole, président de lu parlement des jeunes du Nord Kivu.

Aussi comme il l’a soutenu dans sa récente déclaration, le Gouvernement congolais et la MONUSCO doivent agir, car l’heure est grave, très grave même. Les ADF-NALU défient dans toute flagrance l’autorité de l’Etat et narguent les FARDC en sabotant les localités dites libérées par l’armée régulière. Actuellement composée d’islamistes, les forces de l’ADF-Nalu sont dirigées depuis 2007 par Jamil Mukulu, un chrétien converti à l’islam. Les États-Unis les ont placées sur leur liste d’organisations terroristes dès 2001 et Jamil Mukulu est visé par des sanctions de l’ONU depuis 2011, et de l’Union européenne depuis 2012. Pourquoi s’apprendrait-il à des congolais et non à des ougandais ? Seuls « ceux-là » peuvent répondre…

Mc.-Héritier Kapitene

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s