Il était une fois… Un « #spectacle » #armé au Nord-#Kivu.

Au commencement c’était une mutinerie. La mutinerie donna naissance à une inspection. De l’insurrection surgirent des défections et des sabotages de matériels militaires et des pillages des camps. Ceux-ci à leur tour lancèrent un deuil dans l’une des régions les plus instables de la planète, le Nord-Kivu en RDCongo.

Que nous diriez-vous encore ?

http://www.soundcloud.com/voa-congo-story/voa-swahili-m23-leader-jean

Jean Marie Runiga, chef du groupe rebelle M23, qui combattait le gouvernement de la RDC dans l’Est du Congo, avait pris la peine et luxe d’affirmer à VOA–Swahili qu’il est un évêque d’abord et avant tout et qu’il a de nombreuses églises dans l’est de la RDC. Dans une interview exclusive avec VOA service swahili, a-t-il dit au cours d’une émission de radio qu’il a décidé de former le groupe rebelle, M23 pour libérer le peuple de la RDC de la souffrance éternelle sous le gouvernement illégitime du président Joseph Kabila. (Vous avez dit « libérer » ?)

An army officer stands guards outside an enclosure filled with M23 rebel fighters who have surrendered to Uganda's government at Rugwerero village in Kisoro district

Runiga disait que beau coup de personnes meurent chaque jour en RDC pas à cause dela guerre, mais à cause de la mauvaise gouvernance. Il a cité l’insuffisance des infrastructures, le manque d’hôpitaux, de la nourriture, et le manque général de la paix comme la principale source de décès dans le pays. Il a dit qu’étant q «un homme de Dieu», il croit que Dieu n’est pas content dela souffrance humaine, et donc sa direction de l’église avait besoin de prendre une approche différente de s’attaquer de front à la cause racine du problème.

D’après Runiga, le président Kabila n’a pas été élu légalement, et que lui-même s’est imposé sur le peuple de la RDC. Le résultat est le cycle de chaos et de la violence observée en particulier dans l’est du Congo. Le chef M23 affirmait que son groupe négociait avec le gouvernement de Kinshasa, parce qu’il est intéressé par la paix. Il a dit qu’ils vont donner une autre chance de paix de demain, samedi, quand la reprise des pourparlers à Kampala, en Ouganda. Il a également nié catégoriquement que le groupe rebelle M23 a reçu une forme d’aide du Rwanda, ou tout autre pays pour déstabiliser le gouvernement de Kinshasa….

On a tout vu, on a tout entendu, mais qu’est-ce qui a changé ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s