#RDC-#Rwanda: deux soldats de la Rwandan Defense Army arrêtés au Nord-#Kivu

l y a déjà quelques semaines que le site rwandais Ikazeiwacu.fr proche de l’opposition au régime de Kigali avait publié les articles sur l’infiltration de l’armée rwandaise, RDF, sur le sol congolais. Paul Kagame et son FPR n’ont pas encore dit leur dernier mot au Congo, ils rêvent toujours de récupérer la partie Est de ce grand pays.

Mutayonga Mutula et Kifungire Bonane, devraient faire des crimes qui seraient publiés dans la presse étant commis par les FDLR

Depuis que les FDLR ont commencé à déposer les armes pour essayer de trouver une solution pacifique au problème des réfugies rwandais, le FPR et Paul Kagame de leur côté ont intensifié l’infiltration des commandos qui vont assassiner ces ex-combattants FDLR, qui sont cantonnés dans les camps de Kanyabayonga au Nord-Kivu et Kigogo au Sud-Kivu. Ce n’est pas seulement les ex-combattants FDLR que les commandos du FPR vont assassiner mais aussi les commandants actifs des FDLR et les dirigeants locaux congolais, pour ensuite coller ces crimes aux FDLR.

L’armée rwandaise a mis sur pied une large stratégie de déstabilisation de la région Est de la RDC, jusqu’à ce que la population congolaise de cette partie du pays devienne fatiguée du gouvernement central qui n’arrive pas à sécuriser le pays et choisisse de se séparer du gouvernement de Kinshasa pour réclamer l’autonomie, et plus tard organiser un référendum qui va décider l’indépendance et la création d’un nouveau État qui dépendra du Rwanda et de Ouganda.

Arresation des commandos de l’armée rwandaise

Comme nous l’avons mentioné ci-haut, l’infiltration de l’armée rwandaise continue en masse à l’Est du Congo. Pour le moment l’armée rwandaise a encore sorti sa carte d’utiliser les congolais, qui sont asoiffés d’argent pour massacrer les autres congolais et ensuite coller ces crimes au dos des FDLR, pour montrer à la communauté internationale qu’ils n’ont pas déposé les armes, plutôt ils sont devenus plus actifs en perpétrant des exactions contre la population congolaise.

Marheureusement pour le FPR, la population congolaise ne dort plus comme avant. Les patriotes congolais savent très bien leur ennemi et ils sont au courant qu’ils ont un ennemi commun avec les FDLR. C’est dans cette optique qu’hier le 23-06-2014 autour de 13h00, les jeunes patriotes congolais ont arrêté des commandos qui opéraient dans le Masisi pour le compte de l’armée rwandaise. Leurs opérations consistaient surtout à couper les routes, tuer les congolais et envoyer les informations au Rwanda pour qu’elles soint publiées dans les journaux comme quoi les FDLR ont tendu des barrières et qu’ils continuent à massacrer les congolais. 

Plusieurs fois de telles informations sont publiées par la Radio Okapi et puis elles sont traduites en Kinyarwanda par les journaux rwandais contrôlés par la DMI, notamment, www.igihe.com, www.kigalitoday.com etc. Il y a aussi le journal ugandais, www.chimpreports.com, qui est souvent utilisé pour salir l’image des FDLR dans le monde anglo- saxon.

Nos sources dans le Masisi nous indiquent que ces commandos arrêtés hier avaient tendu une barrière dans la localité de Mihala dans le territoire de Masisi, ils ont pu dépouillé les agents de la CNR (Commission Nationale pour Refugiés) de la RDC. Selon leur propre déclaration, l’objectif de cette opération était de montrer que les FDLR n’ont pas déposé les armes et qu’ils n’ont même pas le respect des autorités de la RDC. Dieu aidant ces commandos n’ont pas réussi à s’échapper.

Mutayonga Mutula et Kifungire Bonane, les commandos recrutés par RDF

Mutayonga Mutula et Kifungire Bonane ont déclaré qu’ils sont originaires de la localité de Kaziba dans le territoire de Walungu. Ils ont dévoilé qu’ils ont été recruté par des agents tutsi rwandais qui travaillent avec les éléments de l’armée rwandaise infiltrés dans la région de Lubero, où ils opèrent sous l’étiquette de Mai Mai Tcheka. Les enquêtes continuent et ces commandos ont promis de divulguer tous les secrets et tout le réseau criminel dans lequel ils opéraient.

Il est très regrettable de voir qu’il y a encore les congolais qui acceptent de trahir leur pays en travaillant pour ces tueurs tutsi du FPR. Ils doivent savoir que le sort que ces tutsis leur réserve n’est que la mort. Ils ont utilisé Jean Pierre Bemba, et maintenant il croupit dans la prison à la Haye. Il est temps que les congolais puissent vaincre leur malheur qui est l’argent « BONGO ya MONGUNA EZA VRAIMENT MABE »

Gasigwa Norbert

Ikazeiwacu.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s