Nord-#Kivu : Tracasseries policière et administrative à #Goma

La vie des commerçants ambulants est difficile au quartier Mapendo dit Birere. De la petite barrière aux magasins c’est un combat de glatoirs et une révélation sur des non-dits.

Les petits commerçants qui viennent avec les marchandises payent 3000 Fc à la barrière. Ensuite ils sont rançonnés sur une distance de 1km ou plusieurs services exigent chacun 1000 Fc sans quittance ni autre preuves de payement.

A peine sorti de ce bourbier insalubre, où le bruit enivre; le pauvre commerçant est intercepté par la police au centre ville ou au quartier commercial de la place joli hôtel. Ici encore une police dite d’assainissement vient rançonner 1000 Fc en demandant les preuves des paiements de la petite barrière; pourtant on y délivre rien que la facture douanière.

A la petite barrière de Goma, les quatre services, Dgm ,DGDA, Hygiène et l’OCC sont étouffés dans une mixture d’autres services inconnus et connus. Bref ,chacun vient avec sa taxe et son service au détriment du commerçant qui est victime et la cible de tous.

avec Kivu One
Publicités