Nord #Kivu : retour au calme à #Kamango après les combats entre #FARDC et #ADF/#Nalu

Le calme est  revenu ce jeudi 26 décembre dans la matinée  à Kamango après sa reconquête la veille par les militaires congolais appuyés par la Monusco. Des sources locales parlent d’une localité fantôme. La société civile annonce la découverte des plusieurs corps des civils tués par les rebelles ougandais des ADF/Nalu qui ont occupé Kamango le mercredi pendant quelques heures.

Image

Sans donner des chiffres précis, le président de la société civile de Watalinga affirme que le bilan de l’occupation de Kamango par les rebelles ougandais puis sa reconquête est lourd.

A l’en croire, une dizaine de maisons et plusieurs cases ont été brulées par les ADF/Nalu. La même source indique également que plusieurs civils ont également été tués. Des corps seraient encore en train d’être découverts dans la brousse.

Pour leur part, les services de sécurité donnent un bilan de 12 personnes tuées et 6 autres enlevées par les rebelles ougandais. Elles précisent que ce bilan peut encore s’alourdir.

Des sources humanitaires révèlent que 8 personnes dont 3 femmes ont été grièvement blessées par balles.

En attendant leur évacuation vers Goma par la Monusco, ces blessés sont soignés au centre de santé de Nziyapanda, dans la localité voisine de Nobili. Environ 150 000 personnes ont trouvé refuge dans cette localité après avoir fui les combats de mercredi.

Le président de la société civile de Watalinga affirme que ces personnes ont passé la nuit à la belle étoile.

A Kamango, les FARDC ont renforcé leurs positions et patrouillent dans la localité occupée par des rebelles ougandais durant toute la matinée du mercredi.

Les ADF/Nalu y ont été délogés après une offensive de l’armée appuyée par l’aviation militaire de la Monusco.

Ces rebelles ont décroché de Kamango, «face à la puissance de feu des FARDC appuyées par l’aviation militaire des Nations unies », ont affirmé des responsables du premier secteur des FARDC basées à Beni.

(Radio Okapi)

Publicités