#Katanga : trois rebelles #FDLR tués lors d’une attaque de l’armée à Kabulo

Trois rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) ont été tués et un autre blessé au cours d’une attaque lancée par l’armée congolaise, lundi 2 décembre près de la localité de Kabulo à Kalemie.

Image

Le porte-parole de la 61ème brigade des Forces armées de la RDC (FARDC), le lieutenant Kalume Fazili Carlos l’a annoncé à la presse. Il a souligné que cette attaque est une réponse aux pillages perpétrés par ces FDLR dans les villages de cette partie du Katanga.

Le porte-parole de la 61ème brigade des FARDC a indiqué que l’attaque des FARDC contre les miliciens FDLR a eu lieu à 5 heures du matin dans la brousse, à proximité de la localité de Kabulo.

Les militaires qui poursuivaient les rebelles les avaient repérés quelques heures plus tôt grâce au feu qu’ils avaient allumé.

Les FARDC ont tué trois FDLR sur le champ. Un quatrième, atteint par des balles à la mâchoire et à la poitrine, a été transféré à l’Hôpital général de référence de Kalemie à 50 Km de Kabulo, a fait savoir le lieutenant Kalume Fazili Carlos.

Le porte-parole militaire a affirmé que le combattant blessé est un hutu burundais qui a combattu dans les rangs des miliciens Yakutumba. Il a avoué faire partie d’un groupe de treize personnes.

Cette bande avait organisé deux opérations de pillages à Kabulo. Deux véhicules ainsi que le village de Kabulo ont été pillés au cours du dernier pillage qui a eu lieu vendredi dernier.

L’armée a annoncé qu’elle poursuivra cette opération pour neutraliser le reste de la bande.

Publicités