Comment rédiger la l ettre de motivation parfaite

Rédiger une lettre de motivation n’est pas chose aisée alors qu’elle est véritablement le reflet de notre personnalité. Le CV est plus pragmatique et ne donne que l’aperçu général du parcours d’une personne. Tandis que la lettre de motivation sera la pièce qui différenciera les différents postulants à un poste.

La forme : première impression du recruteur

La forme de la lettre sera la première impression que le recruteur aura du postulant. Il faut qu’elle reste le plus formelle possible. Le format de type mail est à éviter impérativement. Au cas où l’envoi doit se faire par mail, il faut la mettre en pièce jointe. Ensuite, il faut éviter d’écrire de trop longue lettre de motivation. Au maximum, une page suffira amplement. Il faut se mettre à la place du recruteur qui doit crouler sous des centaines de candidatures. La lettre doit être convaincante, précise et facile à lire. 3 ou 4 paragraphes suffiront, moins serait une manque d’implication et plus ne serait que du bla bla.

Se fixer un but avec ses atouts

Pour pouvoir commencer à écrire sa lettre, il faut savoir notre propre motivation pour le travail. En quoi ce dernier nous attire précisément? Après, connaître ses atouts pour ce poste motivera encore plus, pour pouvoir postuler dans de bonnes conditions. Plus, le postulant aura des motivations, plus il aura de la volonté pour le poste, et plus sa lettre de motivation sera convaincante.

Bien connaître l’entreprise

En premier lieu, il faut essayer de connaître au moins le premier interlocuteur qui sera en relation avec la lettre de motivation. Savoir le nom et la fonction de la personne chargée du recrutement sera une preuve de la bonne volonté et de la motivation du candidat. En second lieu, il est toujours de bonne augure de connaître le fonctionnement et l’évolution d’une société. En effet, cela permet de parler autant du postulant que de l’employeur, afin de répondre aux attentes de ce dernier.

Éviter les fautes de fond classique

L’orthographe des mots ainsi que les syntaxes peuvent être à la fois des fautes de fond et de forme. Les fautes d’orthographe sont des motifs de refus pour la plupart des recruteurs surtout pour des postes de communication ou de cadre. Elles seront perçues comme des manques de sérieux ou même d’incompétence. Après, les affirmations doivent être accompagnées de preuve vérifiable. Beaucoup de lettres de motivation de nouveaux diplômés sont trop prétentieuses et trop vagues. Les recruteurs se poseront certainement des questions mais ils n’ont certainement pas le temps pour tout vérifier. Des exemples qui serviront de preuves seront perçus rapidement comme des preuves de la bonne volonté et de la compétence revendiquée.

Une lettre de motivation doit être personnelle et non générique

En matière de recherche d’emploi, chaque lettre ne doit jamais être la même, surtout dans le fond. Bien sûr, il est facile de ne changer que le nom du recruteur, de changer la date et le nom du poste. Cependant, il faut se mettre en tète que les recruteurs sont à même de connaître ces petites astuces de personnes paresseuses. Ils connaîtront et sauront la différence entre une lettre personnalisée plus proche de leurs attentes qu’une lettre générique sans âme et prétention. En effet, une lettre de motivation doit se faire en fonction de l’entreprise et du poste qu’elle propose.

Il faut toujours relire la lettre de motivation

Relire permet non seulement de faire attention aux fautes d’orthographe et de syntaxe mais aussi de se mettre à la place du recruteur sur le fond de la lettre. Il faut être convaincu de sa lettre pour que la personne qui la lise en soit de même. Pour se faire aussi une idée, il ne faut pas hésiter à la faire lire par ses proches ou bien si les possibilités le permettent par une personne qui a fait des études en ressources humaines.

Publicités