VATICAN : Quand le pape François encourage 800 sœurs à engendrer des enfants

Le pape François a encouragé les religieuses à « une chasteté féconde, capable d’engendrer des enfants spirituels », en recevant 800 d’entre elles en audience privée au Vatican avant l’audience générale du mercredi place Saint-Pierre.

« La religieuse est une mère. Elle doit être une mère et pas une vieille fille, excusez-moi si je parle un peu comme ça », a lancé le pape, très applaudi par l’assistance rassemblée dans la grande Salle Paul VI au Vatican.

« Vous devez être des mères (…) on ne peut pas comprendre Marie et l’Eglise sans la maternité et vous êtes des icônes de Marie et de l’Eglise », a-t-il ajouté en les appelant à « une chasteté féconde, capable d’engendrer des enfants spirituels ».

Aux soeurs, qui ont participé à l’assemblée plénière de l’Union internationale des supérieures générales (du 3 au 7 mai), il a aussi rappelé l’importance de leur « fidélité au magistère » et de leur « communion avec les pasteurs et le successeur de Pierre ».

Cet appel du pape a pris une résonnance particulière après les travaux de l’UISG au cours desquels la soeur américaine Florence Deacon a fait état de « profondes incompréhensions » entre le Vatican et son mouvement. Elle préside la « Leadership conference of women religious » (LCWR), qui fait l’objet d’une procédure d’ »évaluation doctrinale » par le Vatican en raison de positions jugées trop libérales.

Publicités